Itinérance d’Anatomie du Labo

Itinérance d’Anatomie du Labo

Bande-annonce d'Anatomie du labo 2020

 

« Anatomie du labo », c’est une exposition qui existe depuis 13 ans, en parallèle du Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand (le plus grand festival du court-métrage dans le monde, qui en est à sa 43ème édition). Elle découle d’une des compétitions du Festival, intitulée « Labo ».

Pour découvrir par vous-mêmes, faites la visite virtuelle !

 

Parmi les différentes sélections du Festival, la compétition « Labo » est de loin celle qui prime l'originalité. Depuis 2002, elle fait office de passerelle entre les nouveaux modes visuels et l'espace de liberté créative qui vient de s'ouvrir aux œuvres transgenres et hybrides en exploration. Cette nouvelle émergence créative apporte avec elle un champ précieux d'éléments inspirateurs et innovants qu'un groupe de plasticiens et dessinateurs clermontois ont mis à profit en créant « Anatomie du labo ».

 

 

 

L’idée originale est d’interroger les films de la compétition « Labo » du Festival, en donnant un champ d’expression à des jeunes plasticiens et des artistes confirmés. Une manière de faire surgir une empreinte, une trace, un symbole, un signe à travers un travail plastique à partir des films les plus décalés du Festival.

 

Pour la 4ème année consécutive, des actions sont menées hors-les-murs, avec en particulier, un projet itinérant unissant l’exposition Anatomie du Labo & les courts-métrages de la compétition Labo : Anatomie du Labo itinérant 2021. Le projet est avant tout un dialogue graphique entre les artistes et les courts-métrages de la compétition Labo, une empreinte des ressentis et des émotions du spectateur. C’est aussi un temps pour éduquer à l’image, la comprendre, la relire et la créer, avec plus de facilité peut-être et plus de liberté que par l’écriture.

 

 

Depuis 2018, Anatomie du Labo s’expose aussi dans les villes partenaires du RIVM. Oviedo et Braga en 2018, auxquelles se sont ajoutées Regensburg, Vitoria-Gasteiz, Salford et Montréal en 2019, où un artiste de chaque ville avait été invité à participer au projet en réalisant sa propre « réaction graphique » aux films Labo afin d’intégrer l’exposition réalisée par des artistes clermontois. En 2020, le voyage recommence à travers plusieurs villes partenaires du Réseau, afin de faire découvrir les œuvres de la prochaine vague de cinéastes internationaux associés à des jeunes talents du domaine graphique dans des lieux de grand prestige culturel.

 

 

A Oviedo, l'exposition fait partie de l'événement SACO "Semana del Audiovisual Contemporáneo de Oviedo" en novembre 2020.

 

A Vitoria-Gasteiz, Anatomie du Labo sera l'une des expositions de leur festival du court-métrage "Cortada" en décembre 2020.

 

Anatomie du labo par Gabrielle Cornuault

 

Anatomie du labo par Constance Marechal